Exposition LA ROUTE DE L’ESPOIR, DE IVO BATOCCO

Batocco

Argu­ment dif­fi­cile, mémoiré iné­luc­ta­ble et néces­saire, voilà ce qu’est l’histoire de l’émigration ita­lienne qui, entre 1861 et 1985, a enre­gi­stré envi­ron 29 mil­lions de départs.

Les œuvres de Batocco nar­rent du long voyage de l’espoir entre­pris tout d’abord vers les Amé­ri­ques et ensuite vers le nord de l’Europe ; de la quête d’une nou­velle terre pro­mise, faite de liberté et de rêves à réa­li­ser. Elles décri­vent le fait de vivre dans une com­mu­nauté étran­gère, dif­fi­cile à sai­sir à cause des dif­fé­ren­tes lan­gues, mœurs et habi­tu­des ali­men­tai­res. Elles racon­tent de l’affrontement avec des Océans mécon­nus, des vil­les ni vague­ment con­ce­va­bles dans les recu­lés et ruraux endroits d’origine, de la nostal­gie poi­gnante de ceux qui par­tent, mais aussi de la pro­messe d’une nou­velle vie. Elles décri­vent l’histoire des famil­les qui restent en patrie et qui, pour pou­voir écrire ou lire une let­tre, doi­vent sou­vent deman­der l’aide d’une per­sonne alphabétisée. Elles rela­tent les affreu­ses ténè­bres de la pau­vreté qui vien­nent percé par la lueur de l’espoir d’un nou­veau futur, d’un pos­si­ble rachat social et par le cou­rage d’affronter, avec peu de res­sour­ces lin­gui­sti­ques, cul­tu­rel­les et écono­mi­ques, des socié­tés bien plus com­ple­xes du monde sou­vent archaï­que que l’on se lais­sait der­rière le dos.

L’exposition n’est pas conçue comme la sim­ple remé­mo­ra­tion d’un temps pas si loin­tain, celui d’une Ita­lie pau­vre qui à tra­vers la viva­cité d’esprit et la force de volonté de ses citoyens a su se repla­cer à juste titre dans le groupe de gran­des nations. La série des œuvres de Batocco, rap­pelle aussi d’une part, comme le bien-être social et cul­tu­rel, en plus de l’économique, doit être main­tenu en cana­li­sant, à l’intérieur des domai­nes stra­té­gi­ques de la crois­sance et de la cul­ture, les éner­gies de la nation tout entière. D’autre part, elles rap­pel­lent aux Ita­liens, en les met­tant face à un miroir ren­versé, le phé­no­mèné de l’immigration. Un peu­ple qui a été accueilli et auquel on a donné d’amples espa­ces de tra­vail, aujourd’hui, né peut pas  faire vacil­ler son sens de l’hospitalité pour d’autres popu­la­tions en difficulté.

Plus d’infos : http://www.iiclione.esteri.it/IIC_Lione/webform/SchedaEvento.aspx?id=420

Dates: du samedi 4 mai 2013 au diman­che 19 mai 2013 Horaires: De 13h à 19h

Lieu: Ancien Musée de Pein­ture — 9 Place de Ver­dun 38000 GRENOBLE

L’artista farà una visita spe­ciale per i soci Onda Ita­lia sabato 18 mag­gio alle 14.

Pre­no­ta­zioni : 06 68 02 40 38

Onda Italia


40, rue Géné­ral Fer­rié
38100 Gre­no­ble, France
W381011980
info[at]ondaitalia.net

Sportello Consolare

Lo spor­tello
Con­so­lare di Gre­no­ble

è al 15 cours Jean Jau­rès,
Gre­no­ble.

Tel. 04 76 46 15 68

E-mail: grenoble.lione[at]esteri.it

Sondaggi

Quale lingua per il sito ?

View Results

Loading ... Loading ...